Test | Les vernis Babou

mercredi 1 avril 2015

La semaine dernière, je suis allée au Babou de Venissieux (à côté de Lyon) et wouah, je suis restée sans voix ! Déjà parce qu'il est géant et que le choix est impressionnant, mais aussi parce que j'ai été épatée par le présentoir à vernis et toutes les couleurs qu'ils proposent !







Alors quand Babou m'a proposé de tester ces vernis, c'est avec grand plaisir que j'ai accepté. En tant que vernis-addict, vous me connaissez, j'étais obligée d'accepter ! Voici donc les couleurs que j'ai testées :



A première vue les couleurs sont déjà jolies et les flacons aussi. Reste à voir à l'application...



Alors déjà au niveau de l'application, je suis agréablement surprise :
- Le pinceau est bien épais ce qui rend l'application facile et rapide


- J'applique toujours deux couches de vernis, mais pour certains ce n'est même pas nécessaire comme le nude, le bleu et le rose. Les autres sont un peu plus transparent donc 2 couches c'est mieux.


- Ils sèchent assez rapidement et c'est un très bon point ! Je ne supporte pas les vernis qui mettent 3h à sécher et qui nous obligent à ne pas nous servir de nos mains le temps du séchage...


- Et enfin, les couleurs sont très jolies ! On passe au swatchs, voyez vous même...

Le vernis n°0105 : un nude pailleté magnifique !




Le vernis n°0139 - Un bleu jean


Le vernis n°0501 : un argenté avec des reflets de fou !



Le vernis n°0336 : un marron glacé très joli. Tout à fait dans mes couleurs.



Le vernis n°0117 : Un rouge bien flashy, c'est mon préféré ! En l'essayant je m'attendais à un rouge classique, mais dès le premier coup de pinceau la couleur est apparue et wouah ! Je l'adore !



Le vernis n°0128 : un rose très girly. Parfait pour l'été (et pour aller avec ma tenue de Bollywood fushia ^^).



Au final, je suis très satisfaite de ces vernis et si je retourne à Babou, je risque fortement de craquer pour de nouvelles couleurs. Les vernis font 1.50€ seulement alors une telle qualité à ce prix pourquoi se priver ? La seule chose qui pourrait me freiner c'est ma conscience, qui me répète que j'ai bien trop de vernis. Mais on en a jamais assez en fait...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire